Référencement Google : 7 règles d’or SEO à respecter avant de publier un article

Félicitations vous venez de rédiger votre plus bel article ! Il a un bon angle, il est documenté, il s’appuie même sur des interviews d’experts et il distille les bons mots-clés stratégiques pour vous positionner correctement sur la SERP (Search Engine Results Page) de Google. Ce serait dommage de perdre une grande partie de cette valeur en ratant la mise en ligne et de limiter ainsi vos chances d’une bonne distribution de vos contenus sur le web et les réseaux sociaux. C’est la raison pour laquelle nous fournissons désormais systématiquement ce petit mémo de bonnes pratiques SEO (Search Engine Optimization) lorsque nous livrons nos contenus.

 

#1 Bien renseigner la balise TITLE de votre page

Les balises sont des éléments de codage HTML qui permettent de décrire le contenu et l’aspect d’une page Web pour les moteurs de recherche. Elles représentent donc un élément clef pour un bon référencement.

Quand les robots des moteurs de recherche analysent une page Web, certaines balises ont plus d’importance que d’autres : la balise TITLE fait partie de ces balises clés. Elle correspond au titre de votre page HTML.

Il est important de bien comprendre que ce titre est différent de celui que vous donnerez à votre article ou à votre page. Son contenu ne sera d’ailleurs pas affiché au lecteur et il ne sera visible que dans l’onglet du navigateur et au survol de souris sur cet onglet en mode desktop.

Mais c’est souvent le contenu de cette balise TITLE que les moteurs reprennent dans leur page de résultats de recherche, de façon totale ou partielle. Les moteurs donnent donc beaucoup d’importance à cette balise considérant qu’elle leur donne une indication générale du contenu de votre article.

Sur un article long (au delà de 300 mots) Google va avoir tendance à privilégier la première partie de l’article au détriment de la fin. Aussi, vous devrez donc veiller à être particulièrement rigoureux et cohérent sur la présence des bons mots-clés sur le début de votre article ainsi que sur le respect des règles des différentes balises.

 

Livre blanc content marketing - 7 règles d'or pour optimiser le SEO de vos articles

TÉLÉCHARGER

Le détail de nos conseils SEO dans la version intégrale de notre guide à télécharger gratuitement :

  1. Balise TITLE
  2. Balises H1, H2, H3…
  3. Les visuels
  4. Chapô, Bold, Italique…
  5. Méta description
  6. Linking
  7. Réécriture d’URL

 

#2 Balisez bien le terrain grâce aux H1, H2, H3…

Les balises titres (H1, H2, H3…) sont des tags HTML servant à structurer le texte en sections et à faciliter la lecture de l’internaute. Elles constituent les titres et les sous-titres du texte de votre article.

Comme elles apportent une information structurelle importante aux moteurs de recherche pour faciliter l’exploration de votre contenu, il sera très important de respecter leur hiérarchie : H1, H2, H3… et donc d’éviter toute séquence illogique de type H1 puis H3 et H2.

De même, on cherchera à s’en servir pour ajouter des expressions clés. Notez que ces balises n’ont pas toutes le même poids : leur importance aux yeux des moteurs de recherche va en ordre décroissant. La balise H1 est la plus importante, puis les H2 etc.

>> Dans la version intégrale du guide : nos conseils SEO pour les balises H1, H2, H3

 

#3 Les robots aussi aiment les images

Pour illustrer votre article de différentes images, illustrations, schémas… deux « attributs » SEO coexistent pour donner à Google et au lecteur des informations sur les images :

ALT TEXT

Cet attribut a pour objectif d’associer un contenu textuel à une image pour en décrire le contenu dans le cas par exemple où l’image ne s’affiche pas dans le navigateur, ou encore si l’internaute dispose d’un système d’assistance à la navigation pour les déficients visuels. En théorie il ne s’agit pas ici de légender l’image mais bien d’en donner une description précise. L’attribut permet de référencer votre image dans les moteurs et de l’inscrire dans la recherche par image de Google par exemple.

TITLE IMG

Cet attribut a vocation à nommer et légender l’image. Son contenu pourra être visible du lecteur, par exemple au survol de souris sur l’image. Vous pouvez vous servir de cette attribut pour ajouter une légende à l’image.

>> Dans la version intégrale du guide : nos conseils SEO pour les images

 

#4 Du bon usage du chapô, du bold, de l’italique et du reste

Divers enrichissements textes sont possibles pour optimiser le confort de lecture de votre article, faire ressortir des mots ou des expressions et concourir à la structuration de votre propos.

Quelques règles d’utilisation sont importantes à respecter pour éviter que ces enrichissements ne perturbent Google et ne l’empêche d’avoir une bonne compréhension de la structure de votre article et de son contenu, et donc nuise à votre référencement.

Globalement il vous faudra faire un usage raisonné de ces différents enrichissements et surtout vous fixer une convention dans un même article, comme par exemple utiliser du bold pour mettre en exergue les mots-clés et utiliser de l’italique pour matérialiser les entités nommées.

>> Dans la version intégrale du guide : nos conseils SEO pour le gras et l’italique

 

#5 Méta description : décris-moi qui tu es, je te dirai si tu m’intéresses

La méta description d’une page web ou d’un article de blog doit permettre de donner à Google une description précise du contenu délivré dans la page, ainsi qu’un résumé de ce que le visiteur pourra y lire.

Pour l’internaute, la méta description s’affiche dans les résultats du moteur de recherche et devra lui permettre de comprendre en un clin d’oeil la teneur de l’article.

Le mot-clé recherché par l’internaute, s’il est présent, s’affichera alors en gras. Cela contribue à rendre visible la pertinence de la réponse du moteur pour l’internaute, et l’invitera en plus à cliquer sur votre lien.

>> Dans la version intégrale du guide : nos conseils SEO pour la méta description

 

#6 Stratégie de linking : comment entretenir les liens ?

LIENS INTERNES

Il est nécessaire de positionner des liens dans vos pages web et dans vos articles pour créer du trafic vers d’autres pages de votre site ou blog (liens internes). Cela vous permettra de renforcer votre crédibilité et votre autorité SEO sur un mot-clé, une expression, une thématique auprès des moteurs.

Si votre article s’inscrit dans une démarche de création ou de consolidation d’un « cocon sémantique » (ou « grappe sémantique ») en tant que page reliée à votre « pillar page« , il faudra veiller à bien soigner vos liens vers cette page.

LIENS EXTERNES

Pour les mêmes raisons d’impact SEO, et également pour documenter vos contenus aux yeux de vos lecteurs, il est important de créer des liens externes sortants pour valoriser des sources extérieures, des experts, des contributeurs, des partenaires, des clients…

>> Dans la version intégrale du guide : nos conseils SEO pour le linking

 

#7 Ré-écriture d’URL : personnalisez pour gagner en impact

Le permalink (ou permalien en français) correspond à l’URL de votre article, qui permettra de le retrouver quel que soit son emplacement. Lorsque votre article basculera de votre tête de blog à vos archives par exemple pour être remplacé par un nouveau, ce permalien permettra de toujours l’afficher.

Cette URL est généralement générée automatiquement ; mais il peut être intéressant de la personnaliser afin de s’assurer de son efficacité SEO.

>> Dans la version intégrale du guide : nos conseils SEO pour la réécriture d’URL